28 septembre 2021
Centre-ville : des ajustements au niveau de l’offre de stationnements
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Depuis le 20 septembre, la Ville de Saint-Hyacinthe a mis en place une série de mesures pour atténuer les impacts de grands chantiers sur la circulation et le stationnement au centre-ville.

Le stationnement Intact adjacent au Centre des arts Juliette-Lassonde étant définitivement fermé dans le cadre des travaux de Groupe Sélection, pas moins de 247 cases de stationnement ne sont plus disponibles.

Pour compenser cette perte, 83 cases de stationnement sur rue au sud-ouest du centre-ville, actuellement tarifées, sont devenues gratuites pour la durée des grands travaux. Également, la restriction de durée maximum de stationnement de 2 h pour 38 cases sur rue situées à l’est du centre-ville a été temporairement levée. Ces deux mesures ont permis d’ajouter 121 espaces de stationnement gratuit au cœur du centre-ville. Des ajustements à d’autres cases de stationnement sur rue pourront être effectués, si requis.

Deux stationnements alternatifs gratuits sont en cours d’aménagement sur l’avenue Sainte-Marie (38 espaces) et la rue Bibeau (53 espaces). D’autres stationnements alternatifs pourraient s’ajouter au besoin.

Ces différentes mesures permettent de compenser la perte des espaces du stationnement Intact. Dans ce contexte, la mise en place d’un système de navette vers des stationnements incitatifs plus éloignés ne s’avère pas nécessaire pour l’instant.

Une signalisation directionnelle distinctive permettra aux visiteurs du centre-ville de s’orienter facilement vers ces stationnements publics gratuits.

Différents outils de communication tels que des cartes virtuelles seront aussi partagées aux différents publics cibles par l’intermédiaire de la Ville, du Centre des arts Juliette-Lassonde et de la SDC centre-ville.

Mesures complémentaires

Sylvain Gervais, de Saint-Hyacinthe Technopole, a été nommé responsable de la mobilité au centre-ville pour toute la durée des grands chantiers. Il sera en contact étroit avec les commerçants, la SDC centre-ville, le Centre des arts Juliette-Lassonde, le Service des travaux publics de la Ville et les promoteurs afin d’identifier rapidement les situations problématiques et de déployer les solutions.

Il sera notamment en mesure d’agir pour garantir la sécurité et la fluidité des voies de circulation, pour intervenir lors d’occupation illégale du domaine public, pour répondre aux préoccupations des gens et s’assurer de la propreté aux abords des chantiers.

Un centre-ville en transformation

« Nous collaborons avec les groupes concernés afin de traverser cette étape de la meilleure façon possible. Ensemble, nous allons déployer et adapter des mesures qui vont nous permettre de continuer à offrir un milieu de vie agréable pour nos résidents, pour les travailleurs du centre-ville et pour les visiteurs. Nous partageons la même volonté de nous entraider pour mettre en œuvre les solutions les plus efficaces possible. Plusieurs des chantiers à venir relèvent de promoteurs privés qui ont leur propre agenda pouvant changer à tout moment. Nous avons donc anticipé un éventail de mesures qui seront déployées progressivement », mentionne le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil.

image