15 décembre 2020
Centraide au cœur de la pandémie
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

En mars dernier, Centraide Richelieu-Yamaska (R-Y) a dû rapidement réagir en créant un Fonds d’urgence privé COVID-19 afin d’aider les organismes communautaires à mettre en place des mesures exceptionnelles. L’équipe s’est aussitôt organisée pour venir en aide à la population isolée et vulnérable que la crise sanitaire affectait durement.

Centraide Richelieu-Yamaska a joué un rôle clé pendant la crise causée par la pandémie. Un premier Fonds d’urgence privé est venu pallier la situation très critique que vivaient les organismes. La population a été très généreuse en donnant 321 168 $ à ce fonds. Vu la situation, Centraide R-Y a aussi bonifié le montant distribué dans le cadre de son programme Centraide Opération septembre en octroyant 150 000 $ pour offrir aux enfants en situation plus vulnérable une rentrée scolaire bien équipée.

De mai à juillet, Centraide R-Y a également reçu le mandat de gérer et redistribuer trois fonds importants : le Fonds des aînés du gouvernement du Canada, pour un montant de 109 295 $, le Fonds jeunesse de la Fondation Lucie et André Chagnon qui a permis de redistribuer un montant de 117 527 $ et le Fonds d’urgence d’appui communautaire du gouvernement du Canada (cycle 1 et 2), pour un soutien total de 1 354 536 $ à 70 organismes. Pour l’ensemble des revenus dédiés aux effets de la pandémie, Centraide Richelieu-Yamaska a distribué plus de 1 997 000 $ à 102 organismes.

Grâce au financement du Projet jeunesse, qui a pour mission de venir en aide aux enfants et adolescents isolés et marginalisés, c’est un total de 707 jeunes de la région de Richelieu-Yamaska qui a pu profiter des activités et services offerts par les différents organismes jeunesse pendant la période estivale.

Ce Fonds d’urgence, de la Fondation Lucie et André Chagnon, a permis à 56 organismes communautaires du territoire Richelieu-Yamaska de mener à bien des projets entre juin et septembre malgré les contraintes de la pandémie. Il faut noter aussi que Satellite, organisme en prévention des dépendances, a créé 28 capsules vidéo qui ont été partagées sur le web, celles-ci ont été visionnées par 8095 personnes.

Parce que Centraide R-Y était déjà un investisseur social stratégique et proactif avant la crise et en raison de sa connaissance approfondie des besoins sur le terrain, sans oublier son agilité pour décaisser rapidement les sommes, le gouvernement fédéral a fait confiance à son expertise pour allouer ses fonds afin d’aider les populations vulnérables à gérer les effets de la COVID-19, là où les besoins sont les plus criants.

« Les organismes de bienfaisance et sans but lucratif sont toujours là pour vous aider. Ils ont pour mission de répondre aux besoins de la communauté fragilisée, peu importe la situation. La pandémie de COVID-19 crée de réels défis pour ces importants organismes. Grâce à la générosité de la population et aux Fonds d’urgence du gouvernement du Canada, les services se sont poursuivis et certains ont même été ajoutés. Centraide R-Y est très fier d’avoir eu pour mandat la redistribution de ces Fonds plus qu’essentiels », a déclaré Hélène Côté, directrice générale de Centraide Richelieu-Yamaska.

Organismes ayant reçu un soutien dans la MRC des Maskoutains

ACEF Montérégie-Est, Auberge du cœur Le Baluchon, Centre d’entraide maskoutain, Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe, Centre psychosocial Richelieu-Yamaska, Comptoir-Partage La Mie de Saint-Hyacinthe, Contact Richelieu-Yamaska, FADOQ – Région Richelieu-Yamaska, La maison de la famille des Maskoutains, La Moisson maskoutaine, Mouvement Action Loisirs, Parrainage civique des MRC d’Acton et des Maskoutains, Satellite – organisme en prévention des dépendances et Sclérose en plaques Saint-Hyacinthe-Acton.

image