18 août 2020
Budget équilibré pour le CSSSH
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Le Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe (CSSSH) a adopté, le 8 juillet, son budget de fonctionnement et d’investissements pour l’année 2020-2021. Au terme d’un exercice rigoureux de planification, le CSSSH présente un budget équilibré, lequel indique des revenus de 203 446 958 $ et des dépenses de 203 381 449 $ menant ainsi à un surplus prévu de 65 509 $.

Le CSSSH est en équilibre budgétaire depuis cinq années consécutives, notamment parce qu’il ne subit pas de compressions gouvernementales depuis cette même période. D’autres éléments significatifs ont aussi contribué à l’atteinte de l’équilibre budgétaire, dont la hausse de la clientèle en formation générale des jeunes qui se poursuit en 2020-2021.

Caroline Dupré, directrice générale du CSSSH, explique que « le CSSSH a pour principe fondamental d’assurer une gestion responsable des fonds publics. Les sommes octroyées par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) sont investies dans les services éducatifs et permettent non seulement de maintenir la qualité de l’offre de services, mais aussi de la bonifier au profit de la réussite et de la persévérance scolaires des élèves, jeunes et adultes ».

Quelques faits saillants pour 2020-2021

– La hausse substantielle de 5,7 M$ du budget associé au maintien des bâtiments permettra notamment la réalisation de projets de rénovation majeure dans certaines écoles, dont les écoles Saint-Damase, Henri-Bachand ainsi que la Présentation.

– La hausse de 1,3 M$ du budget des ressources informatiques permettra le déploiement du Plan d’action numérique en éducation. À cet effet, suivant les recommandations du MESS, le CSSSH s’équipera d’un plus grand nombre d’ordinateurs portables et de tablettes, permettant de bonifier l’offre de services d’enseignement à distance en cas de deuxième vague de COVID-19.

– Une bonification de 1,4 M$ en soutien à la persévérance scolaire permettra d’investir des sommes supplémentaires dans l’aide aux parents, les activités parascolaires, l’ajout de spécialistes au préscolaire et l’amélioration de l’aménagement de plusieurs cours d’école.

– On note également un ajout de 12 classes spécialisées en 2020-2021.

– Une augmentation de 2,7 % du nombre de postes en personnel enseignant est prévue au niveau de l’organisation scolaire pour l’année 2020-2021, principalement en formation générale des jeunes.

Le CSSSH souligne que les données présentées dans le cadre de ces prévisions budgétaires sont préparées dans un contexte hors du commun. L’évolution de la pandémie de COVID-19 et l’application des différentes mesures sanitaires au sein des établissements pourraient avoir des impacts sur le budget 2020-2021.

image