23 juin 2020
COVID-19
Bilan de santé de la MRC
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Trois mois jour pour jour après que le premier ministre François Legault eut mis le Québec sur pause en annonçant la fermeture de toutes les entreprises du Québec, sauf celles qui fournissent un service essentiel, l’heure est au bilan dans la lutte au coronavirus. Et dans la MRC des Maskoutains, ce bilan s’améliore de plus en plus, selon les plus récents chiffres de la santé publique de la Montérégie. Tour d’horizon.

De nouvelles données partagées par la Direction de santé publique de la Montérégie la semaine dernière indiquent que près des trois quarts des personnes qui ont contracté la COVID-19 dans la MRC des Maskoutains en sont rétablies.

Parmi les 410 cas recensés dans la MRC des Maskoutains depuis le début de la crise, selon les plus récents chiffres, 298 sont considérés comme étant rétablis (72,7 %), tandis que le nombre de cas actifs s’élève à 57 personnes (13,9 %). Au chapitre des décès, 24 personnes ont perdu la vie en lien avec la COVID-19 sur le territoire maskoutain (5,9 %). Une trentaine de cas (7,5 %) ne figurent dans aucune catégorie et font partie de la zone « données manquantes » du graphique.

C’est la première fois que la santé publique diffuse des données aussi précises sur l’état de la situation dans les différentes MRC de la Montérégie.

Signe encourageant, la propagation semble diminuer dans l’ensemble de la MRC des Maskoutains, où seulement une dizaine de nouveaux cas ont été rapportés en une semaine.

Saint-Hyacinthe est néanmoins sur le point de franchir le cap des 300 cas sur son territoire depuis le début de la crise. La ville-centre en comptait 298 (+8), selon les plus récentes données par municipalité. À Saint-Pie et Saint-Dominique, la donnée est à la baisse alors qu’un cas leur a été soustrait chacun, portant leur total respectif à 19 et 15 cas positifs recensés. À Sainte-Madeleine (17 cas), Sainte-Hélène-de-Bagot (13 cas), Saint-Valérien-de-Milton (12 cas) et Saint-Liboire (11 cas), un cas s’était ajouté pour chacune des municipalités dans la dernière semaine. À Saint-Damase (10 cas) et La Présentation (6 cas), la situation restait la même. On compte également neuf cas dispersés dans les autres municipalités de la MRC des Maskoutains.

Une unité mobile de dépistage (photo sur la page une) s’était par ailleurs installée au parc Casimir-Dessaulles, au centre-ville de Saint-Hyacinthe, les 10 et 11 juin, en réponse à une hausse du taux de nouveaux cas observée dans la région par la santé publique dans les semaines précédentes. L’exercice a permis de tester plus de 200 personnes, selon Chantal Vallée, agente d’information à la Direction de santé publique de la Montérégie. Elle n’a pas voulu préciser combien de ces tests se sont avérés positifs, mais à la lumière des nouvelles données pour la MRC des Maskoutains, on constate que le nombre a dû être limité.

image