29 septembre 2020
Initiatives et réalisations maskoutaines
Bertrand Godin aux commandes de Procure
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

En devenant porte-parole de l’organisme Procure, impliqué dans la lutte contre le cancer de la prostate, Bertrand Godin souhaite mobiliser le monde des sports motorisés à contribuer à la cause. Photo Tzara Maud

Déjà bien impliqué dans les dernières années au sein de Procure, un organisme de bienfaisance dans la lutte contre le cancer de la prostate, le pilote maskoutain Bertrand Godin portera maintenant le chapeau de porte-parole pour cette cause si chère à son cœur. Il poursuivra ainsi la mission entamée par son bon ami Jean Pagé, emporté par la maladie l’an dernier.

« Pour moi, c’est un honneur, ça me touche beaucoup, soutient celui qui avait fait son grand retour en F1500 l’an dernier. Mon ami Jean sera là, à côté de moi, et on continuera de faire des choses ensemble [à travers Procure]. »

Le printemps dernier, Bertrand Godin avait notamment été l’un des ambassadeurs de la Marche du courage, activité phare de Procure, qui s’était déroulée virtuellement en raison de la pandémie. L’année précédente, il en avait même été le président d’honneur.

« Ça fait au moins cinq ans qu’avec Jean, je vais à des activités et que je donne de mon temps pour la cause », souligne-t-il.

C’est en étant analyste à TVA Sports pour les courses d’Indy Car, aux côtés de Jean Pagé à la description, que le Maskoutain a entendu parler pour la première fois de Procure. Son collègue et ami avait reçu un diagnostic de cancer de la prostate en 1995 et était lui-même impliqué auprès de l’organisme. Certes par solidarité, mais aussi parce qu’il voyait tout le bien que Procure amenait dans la vie des gens atteints de la maladie, Bertrand Godin a voulu à son tour faire une différence. Et maintenant, il reprendra le flambeau laissé par Jean Pagé à la suite de son décès, en compagnie des deux autres porte-paroles de Procure, Winston McQuade et Isabelle Pagé, la fille du célèbre animateur sportif.

Une nouvelle initiative

À peine Procure annonçait-il sa nomination comme porte-parole que Bertrand Godin et l’organisme lançaient déjà une nouvelle initiative afin d’amasser des fonds pour la cause : la Course du courage Bertrand Godin. Le Maskoutain souhaite ainsi mobiliser le milieu des sports motorisés, aussi variés soient-ils, à s’impliquer pour appuyer l’organisme. « Ça peut être une équipe, un promoteur ou un pilote », énumère Bertrand Godin. Ceux-ci peuvent faire une différence en tenant des activités de financement au profit de Procure ou, pour un pilote, offrir un pourcentage de sa bourse à la cause, donne-t-il en exemple. « Il y a toutes sortes de façons d’aider », ajoute-t-il.

Déjà, Alex Labbé, pilote en NASCAR, a décidé de se joindre à la Course du courage en lançant un concours qui permet à quiconque fait un don à Procure via cette initiative de remporter un coffre à outils « Wax Box », gracieuseté de ses partenaires.

Un été sans course

Impossible d’avoir Bertrand Godin au bout du fil sans lui parler un peu de course automobile également. Après sa première saison complète au volant d’une monoplace en plus de 25 ans, l’an dernier, le Maskoutain ne peut poursuivre sur sa lancée cet été en raison de la pandémie. Mais cela ne fait qu’accroître un peu plus son appétit à retourner sur la piste l’an prochain.

« J’ai été une dizaine d’années à faire seulement une ou deux courses par année. L’année dernière, c’était pour voir comment j’allais me comporter dans une saison complète. Et le fait d’avoir été régulier dans ma compétitivité et dans ma faim, ça me montre que je suis encore prêt à en manger. »

image