3 mars 2020
Le monde de l'immobilier
Avant d’acheter une propriété, devriez-vous faire un test de pyrite?
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Vous êtes sur le point d’acheter une maison et vous vous demandez s’il serait pertinent d’effectuer un test de pyrite? D’emblée, sachez que ce dernier ne fait pas partie d’une inspection de bâtiment standard. Il faut en effet solliciter une entreprise spécialisée qui effectuera des analyses en laboratoire.

Qu’est-ce que la pyrite?
Également appelée « l’or des fous », la pyrite est un minéral parfois contenu dans le remblai. Sa présence entraîne au fil du temps le gonflement des pierres concassées qui le composent, ce qui peut fissurer ou soulever les dalles de béton des sous-sols et des garages. Bien qu’étant non toxique, la pyrite favorise l’apparition de moisissures dommageables pour la santé en provoquant des infiltrations d’eau.

Quelles sont les zones à risque?
Si la propriété que vous souhaitez vous procurer se situe en Montérégie, un test de pyrite s’impose. L’est et l’ouest de Montréal s’avèrent aussi à risque. Pour les autres régions, tout dépend de la provenance de votre remblai. À noter : la présence de pyrite concerne surtout les habitations construites dans les années 1980.

L’un des meilleurs moyens de déterminer si un test de pyrite est requis pour la maison que vous convoitez consiste à demander l’avis d’un courtier immobilier qui connaît bien la région où celle-ci est située. Le cas échéant, vous devrez payer quelques centaines de dollars pour cette analyse. Le test révèle la présence de pyrite? Vous pouvez vous servir de cette information pour négocier le prix à la baisse ou passer votre tour, tout simplement!

image