14 janvier 2020
Alyssa se couvre d’or
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Alyssa Bellavance pose fièrement avec sa médaille d’or remportée à l’Ontario Open. Photo gracieuseté

Des médailles à l’Omnium du Québec et à l’Ontario Open ont permis à Alyssa Bellavance, du Club de judo de Saint-Hyacinthe, de poursuivre sur sa lancée et, surtout, de cumuler de précieux points en vue du prochain championnat canadien.

La Maskoutaine a trôné dans sa catégorie (U16, moins de 70 kg) à l’Ontario Open, disputé à Toronto, remportant ses deux combats pour mettre la main sur la médaille d’or. Une semaine plus tôt, elle avait dû se contenter de la médaille d’argent à l’Omnium du Québec au terme d’une finale serrée.

Alyssa avait remporté ses deux combats précédents par ippon, dont un en seulement 9 secondes. Il s’agit d’un automne plus que positif pour l’étudiante de sport-études, à l’école secondaire Fadette, puisqu’elle était également montée sur la plus haute marche du podium à la Coupe Daniel Hardy. Selon l’entraîneur du club maskoutain, Louis Graveline, ces résultats permettent à Alyssa d’être déjà fort bien positionnée en vue d’une qualification pour le championnat canadien, qui ne serait pratiquement qu’une formalité vu les succès obtenus jusqu’ici.

Félix Archambault a lui aussi participé à l’Omnium du Québec et à l’Ontario Open. Malgré de belles performances, avec une fiche de deux victoires et deux défaites pour chacune des compétitions, il n’a pas réussi à monter sur le podium chez les U21, moins de 66 kg. De son côté, Faniry Andriamanana a enchaîné trois victoires à l’Omnium du Québec, dont une par forfait, avant de s’incliner par étranglement en finale pour le bronze chez les U18, moins de 81 kg. Il n’a pas participé à l’Ontario Open la semaine suivante.

« Il y a encore du travail à faire de leur côté [pour une éventuelle qualification pour le championnat canadien], mais ils auront d’autres tournois pour se reprendre », a indiqué M. Graveline, sans trop d’inquiétude pour ses protégés. D’autres athlètes du sport-études ont également eu l’occasion de participer à l’Omnium du Québec, soit Victor Gamet, Marguerite Champagne, Akim Morin et Mika Gagné.

image