28 avril 2020
Aide dans les CHSLD : 3368 $ par mois, même sans qualifications
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Le premier ministre du Québec, François Legault, a fait un appel, vendredi, à tous ceux qui n’ont pas de qualifications particulières en santé.

« Je veux lancer un appel à toutes les personnes qui sont prêtes à venir travailler, à temps complet, dans nos CHSLD, pour aider nos personnes les plus vulnérables. On a besoin de vous! », a-t-il mentionné.

M. Legault a précisé que toutes les personnes qui se porteront volontaires et qui pourront travailler à temps complet dans les CHSLD publics toucheront un salaire et des primes équivalant à 21,28 $ l’heure, soit 3368 $ par mois.

Voyant les ratés dans certains établissements de soins de longue durée, le premier ministre a indiqué vouloir accélérer la réalisation des projets de Maisons des aînés. « On se rend compte, partout dans le monde, que lorsque le virus entre dans les résidences pour aînés, c’est comme un feu de paille, et une bonne partie de la résidence passe au feu, a illustré le premier ministre. On a besoin de plus de personnel, mais on a aussi besoin de plus d’espace. Je vous promets que je vais tout faire pour que, le plus vite possible, on redevienne fiers de ce qu’on offre à nos personnes les plus fragiles. »

« Le Québec devra renaître graduellement »

Soulignant qu’il faudra demeurer très vigilants et disciplinés lorsqu’on rouvrira graduellement certains secteurs de l’économie, le premier ministre a rappelé que l’on devra demeurer à deux mètres les uns des autres et suivre les recommandations des autorités de la santé publique. Il sera par ailleurs fortement recommandé de porter un masque dans les lieux publics où il sera difficile de respecter les règles usuelles de distanciation physique.

« Il faut que la vie reprenne graduellement. Sinon, on va tous souffrir beaucoup plus que maintenant. Bien sûr, des risques vont demeurer pendant plusieurs mois, mais il y aurait aussi des risques pour la santé mentale si on restait tous chez nous », a ajouté le premier ministre.

« Je sais que, depuis plusieurs semaines, je vous ai demandé de rester confinés, et vous avez répondu de façon extraordinaire. Mais, au cours des prochaines semaines, on franchira une autre étape. Il faut changer à nouveau notre façon de penser. La vie va être différente, mais la vie doit reprendre. Le Québec doit renaître. On va sortir grandis de cette épreuve collective. On va en sortir plus forts, plus unis », a-t-il expliqué vendredi.

image