11 août 2020
Agriculture régionale : décès de Dollard Cournoyer
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Administrateur de 1987 à 2007 de la Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe, le Sorelois Dollard Cournoyer s’est éteint à l’âge de 87 ans. Ce producteur laitier était un familier de l’Expo agricole de Saint-Hyacinthe. Il a été président du conseil d’administration de l’Expo en 1991, 1997 et 2003. Il participait régulièrement aux expositions de vaches laitières de la race Holstein. Son cheptel s’est démarqué à tous les niveaux autant local, régional que national. Originaire de Saint-Pierre-de-Sorel, M. Cournoyer a aussi été l’instigateur en 2005 du Gala Excellence Agricole, une soirée incontournable organisée par la Société d’agriculture de Richelieu. Depuis 2018, ce rendez-vous annuel a lieu en novembre au Pavillon La Coop. Photo Jean Doyon

Un important bâtisseur de la région a rendu l’âme au cours des derniers jours. L’ancien président de la Société d’agriculture de Richelieu, Dollard Cournoyer, est décédé à l’âge de 87 ans, au Centre d’hébergement Élisabeth-Lafrance, le 20 juillet dernier.

En 2004, dans le cadre de la 19e édition du gala du mérite économique, il avait reçu le prix de « Grand bâtisseur », lui qui était alors considéré comme un « pilier » de la relance de la Société d’agriculture du Richelieu (SAR). Durant de longues années, il avait été administrateur et président de la SAR. En plus d’être impliqué dans l’organisation de l’Expo Agricole jusqu’en 2007.

« Il lui a permis de prendre une expansion fulgurante, soulignait la journaliste du journal Les 2 Rives de Sorel-Tracy, Louise Grégoire-Racicot, dans un portrait qui lui était consacré, en avril 2004. Tout cela parce qu’il trouvait que le terrain était sous-utilisé et qu’il voulait rentabiliser ses installations. »

C’est en 1992 qu’il a pensé qu’on pourrait aussi y tenir des compétitions équestres. Un volet qui a pris de l’ampleur au fil des ans et qui s’est traduit par la construction d’un manège intérieur, en 2010. De quatre compétitions au départ, il y en a eu une vingtaine par année. Ce qui a entraîné des retombées économiques de l’ordre de 8 M$.

Livreur de lait pendant quelques années, il s’était porté acquéreur d’une terre à Sainte-Victoire-de-Sorel où il avait fondé la Ferme des Trèfles avec sa femme Solange Cournoyer. Une entreprise qui comptait seulement trois vaches, en 1958, et qui était rendue à 135 têtes au moment de lui rendre hommage.

Le troupeau a notamment fait la réputation de la ferme qu’il a opérée avec son épouse et leurs fils Martin et François. Une famille d’éleveurs passionnés par la race Holstein, ce qui leur a valu des prix dans de nombreuses expositions, dont certaines aux États-Unis. En plus de son implication auprès de la Société agricole du Richelieu, Dollard Cournoyer s’est investi pendant de nombreuses années dans le cercle de l’amélioration de la qualité des bêtes dans la région. Il a également été président du syndicat de lait local, à l’époque de l’Union des cultivateurs du Canada, puis vice-président de la Fédération québécoise des producteurs de lait.

En plus d’être nommé « Grand bâtisseur », en 2004, il avait reçu le prix Joseph-Simard de l’Intervenant économique de l’année 1997.

image