17 mars 2020
Le monde de l'immobilier
Acquérir une maison mobile : le pour et le contre
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

De taille modeste et souvent de forme rectangulaire, la maison mobile porte ce nom parce qu’elle repose sur un châssis remorquable. Voici quelques éléments à considérer si vous songez à acheter ce type de propriété dont le prix est, sauf exception, nettement inférieur à celui d’une maison unifamiliale standard.

Revente
Jadis construites avec des procédés et des matériaux de qualité discutable, les maisons mobiles conservent aujourd’hui une réputation plus ou moins enviable. Si celle-ci s’avère infondée, considérez néanmoins que la revente de votre propriété pourrait être plus difficile.

Financement
En achetant une maison mobile, vous devenez son propriétaire, mais si elle se trouve dans un parc de maisons mobiles, vous devez louer votre terrain au propriétaire de ce dernier pour un montant de 200 à 300 $ par mois, en moyenne. C’est l’une des raisons pour lesquelles les institutions financières hésitent parfois à accorder un prêt pour ces habitations.

Communauté
Plusieurs parcs de maisons mobiles disposent de terrains de jeux communautaires (ex. : terrain de basketball, modules pour enfants) et leur aménagement permet d’avoir des contacts avec le voisinage. Si vous êtes de nature sociable, vous vous y sentirez comme un poisson dans l’eau!

Pour en apprendre davantage sur les maisons mobiles et pour en visiter quelques-unes, consultez un courtier immobilier.

image