4 novembre 2019
En voiture!
5 choses à savoir à propos de la ceinture de sécurité
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Parfois négligée, la ceinture de sécurité est pourtant une protection essentielle pour les occupants d’une voiture. Voici quelques faits intéressants à son sujet :

1. Elle est obligatoire pour les automobilistes : si vous n’êtes pas attaché ou que vous ne portez pas correctement votre ceinture de sécurité, vous vous exposez à une amende de 200 à 300 $ ainsi qu’à un gain de 3 points d’inaptitude. Toutefois, vous n’êtes pas tenu de la boucler lorsque vous effectuez une manœuvre de recul.

2. Elle relève de la responsabilité du conducteur : celui-ci répond de ses passagers de moins de 16 ans, y compris dans un véhicule du service de transport Uber. Ainsi, il recevra une amende de 80 à 100 $ et 3 points d’inaptitude si l’un d’eux n’est pas attaché. Par contre, en taxi, c’est l’adulte accompagnant l’enfant, et non le chauffeur, qui sera sanctionné.

3. Elle sauve des vies : elle réduit de moitié les risques d’être tué ou blessé grièvement lors d’un accident. Selon la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), 30 % des personnes décédées dans un accident de la route n’étaient pas attachées. Elle estime en outre que 30 décès et 75 blessés graves seraient annuellement évités si tout le monde bouclait sa ceinture.

4. Elle ne présente aucun risque pour le fœtus : contrairement à ce que certains croient, une ceinture bien tendue n’est pas un danger pour le bébé, qui est protégé par les os et les muscles de sa mère ainsi que par le liquide amniotique. En cas d’accident, elle répartit la force du choc sur le thorax et le bassin (les parties les plus solides) de la femme enceinte.

5. Elle est utile en tout temps : plusieurs pensent qu’il n’est pas important de s’attacher lorsqu’ils roulent lentement ou qu’ils n’ont que quelques rues à parcourir. Or, plus de la moitié des accidents surviennent dans des zones de 50 km/h ou moins et bon nombre d’entre eux se produisent près du domicile des victimes.

N’attachez jamais un enfant avec vous (en taxi, par exemple), car vous l’écraseriez contre la ceinture en cas d’accident. S’il n’est pas en mesure de se tenir droit tout seul, bouclez votre ceinture AVANT de le prendre dans vos bras.

image