13 août 2019
Bourses d’initiatives en entrepreneuriat collectif
400 000 $ pour activer les projets d’économie sociale et créer de l’impact
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Dans l’ordre habituel, Yves St-Arnaud, directeur général des Ateliers Transition; Olivier Doyle, coordonnateur du pôle d’économie sociale Vallée-du-Haut-Saint-Laurent; Vanessa Roy, directrice générale par intérim du pôle de l’entrepreneuriat collectif de l’est de la Montérégie (PECEM); André Charron, directeur général de la MRC des Maskoutains; et Mélanie Rheault, coordonnatrice du pôle de l’économie sociale de l’agglomération de Longueuil. Photothèque | Le Courrier ©

Dernièrement a eu lieu le lancement du programme des Bourses d’initiative à l’entrepreneuriat collectif (BIEC), un appel de projets montérégien porté par les trois pôles d’économie sociale de la Montérégie. Plus de 400 000 $, répartis sur deux appels de projets distincts, sont disponibles pour activer les projets d’économie sociale créateurs d’impact dans leurs communautés.

Ce projet est né d’une alliance partenariale entre plusieurs entités du territoire montérégien, soit le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH), les 14 municipalités régionales de comté (MRC) de la Montérégie, l’agglomération de Longueuil ainsi que la Table de concertation des préfets de la Montérégie (TCPM).

« C’est avec enthousiasme que les MRC de la Montérégie et l’agglomération de Longueuil appuient financièrement l’initiative des BIEC, développée par les trois pôles d’économie sociale de la Montérégie. Nous sommes heureux d’encourager l’innovation au sein des entreprises collectives de notre grande région! », mentionne André Charron, directeur général de la MRC des Maskoutains.

Un levier à la portée des entreprises d’économie sociale

Issues d’une première édition positive en 2018 dans l’Est de la Montérégie, les BIEC sont aujourd’hui déployées dans l’ensemble des 14 MRC de la Montérégie et dans l’agglomération de Longueuil pour faciliter le développement de projets collectifs.

« Lors de l’édition 2018 des BIEC, la bourse nous a permis de développer un nouveau service et deux prototypes qui seront mis à l’essai auprès d’un client institutionnel, faisant en sorte de percer un nouveau marché », indique Yves St-Arnaud, directeur général de l’entreprise d’économie sociale Ateliers Transition.

Les informations et le formulaire de dépôt de projet sont disponibles en ligne au www.biecmonteregie.ca.

image