25 juin 2019
Nos petites bêtes chéries
4 questions à se poser avant d’accueillir un animal temporairement
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Trop souvent, les refuges pour animaux hébergent plus d’individus que leur capacité ne le permet. Ils doivent alors se tourner vers des familles d’accueil afin d’offrir un environnement sécuritaire aux bêtes en attente d’adoption. Avant de tendre la main à un chien ou à un chat sans logis, posez-vous les questions suivantes.

1. Est-ce que toute la famille est d’accord? Assurez-vous que chaque occupant de votre maison est à l’aise avec le projet d’accueillir un animal. Par ailleurs, si vous avez déjà un compagnon à quatre pattes, assurez-vous qu’il est amical et que ses vaccins sont à jour.

2. Votre maison est-elle sécuritaire? L’animal que vous accueillerez ne sera pas habitué à votre demeure et à ses règles et risque d’endommager des objets que vous chérissez. Protégez vos articles fragiles ou précieux et rangez ceux qui pourraient être dangereux pour lui.

3. Avez-vous la patience d’enseigner les bons comportements? Il est fort possible que l’animal à héberger ait des problèmes de comportement. Vous devrez prendre le temps d’entraîner votre invité afin de maximiser ses chances d’adoption future.

4. Serez-vous capable de vous détacher de l’animal? Il y a fort à parier que vous développerez un attachement envers votre pensionnaire temporaire. Le voir partir après ces moments partagés pourrait être déchirant — trouverez-vous le moyen de vous consoler rapidement?

Vous avez répondu « oui » à toutes ces questions? Offrez vos services de famille d’accueil à un refuge animalier de votre région!

image