31 mars 2020
3 conseils pour rendre vos escaliers plus sécuritaires
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Une chute dans les escaliers peut, au mieux, blesser votre ego ou, au pire, occasionner une foulure à la cheville, un mal de dos, des ecchymoses, voire des fractures ou une commotion cérébrale! Pour éviter ce genre d’accidents, suivez ces trois recommandations qui rendront vos escaliers plus sûrs.

1. Des marches antidérapantes
Afin de prévenir les glissades, couvrez la surface de vos marches d’un matériau antidérapant (ex. : caoutchouc, métal, certaines peintures). Décoratif et confortable, le tapis est aussi une option intéressante. Pour dénicher votre matériau favori, visitez les quincailleries et les centres de rénovation de votre région, et pour des résultats irréprochables, demandez à un professionnel de procéder à son installation.

2. Une main courante de la bonne largeur
La partie de la rampe sur laquelle vous vous appuyez pour monter et descendre les escaliers doit offrir une prise solide, de sorte que vous puissiez vous y agripper en cas d’incidents. Si celle-ci est trop large, elle s’avérera de peu d’utilité à un jeune enfant qui sera incapable de la tenir, par exemple.

3. Un éclairage adéquat
Un éclairage insuffisant peut fausser l’évaluation des distances, ce qui pose particulièrement problème en soirée. Misez donc sur un éclairage optimal dans vos escaliers pour ne pas « manquer une marche »!

La plupart des chutes dans les escaliers se produisent parce que des objets ont été laissés sur les marches : ne faites pas cette erreur et gardez celles-ci dégagées en tout temps!

image